Tous les dessins, croquis et aquarelles figurant dans ces pages, sauf mention contraire, sont réalisés exclusivement sur le motif avec parfois, pour des raisons climatiques ou temporelles, des finitions en atelier.
La plupart sont sur carnet, quelques uns sur papier libre et dans les deux cas ils ne sont pas libres de droit, merci de me demander l'autorisation de reproduction.

Translate

jeudi 6 octobre 2016

Chronique Dakarienne

Période d'hivernage, il fait humide et chaud, encore !

Le cité ci-contre

Le soleil semble ici plus soutenu qu'ailleurs, à l'antithèse du temps qui passe qui lui se répand de façon plus onctueuse, comme me le faisait judicieusement remarquer un quidam croisé alors que je m'étais confortablement installé pour croquer le phare des Mamelles : “Vous avez les montres et nous on a le temps”


CQFD
  




Les muezzins, perchés à leur minaret ponctuent lascivement les journées, dès 5 heures du matin. Impossible d'y échapper. De la modeste mosquée de quartier aux plus imposantes et plus travaillés architectures, partout à porté du chant lancinant.
C'est sur, nous sommes en terre musulmane, fallait il en douter ?

Alors que l'Afrique centrale poursuit la grande tradition des Dictarchies, à peine dissimulés sous un miteux couvercle démocratique, le peuple subit, encore et impuissant, la belle mascarade électorale.

[ Dictarchie : nf, contraction assez évidente de dictature et de monarchie, fallait il le préciser ?]


Au fond le phare de la pointe des Almadies

Cameroun, Congo, République Démocratique (mouarf) du Congo, Gabon, Guinée équatoriale et j'en passe.
Avec à leur tête, respectivement, Paul Biya, au pouvoir depuis 1982, Denis Sassou-Nguesso depuis 1979 (avec une interuption de quelques années, mais un retour flamboyant par les armes), Joseph Kabila depuis 2001 mais il succède à son père, Laurent-Désiré, qui lui y était depuis 1997, Ali Bongo Ondimba depuis 2009, lui aussi succède à son pére, Omar né Albert-Bernard, qui le concervait depuis 1967 et enfin Teodoro Obiang Nguema Mbasogo depuis 1979, soit au total un cumul de 171 ans de pouvoir en une quarantaine d'années !

Wouaow !


Séance de drague intemporelle
Mais réjouissons nous, tout cela ne sera bientôt qu'un lointain et nauséabond souvenir, arrive en force les élections aux Younaïteudstaïte, et là, en matière de démocratie, on peut tous prendre des leçons !
Voyez et faisez comme nous !
Deux milliardaires, quelques casseroles, du sexe, un passé pas toujours glorieux, et youpla boum, émission de télé-réalité ?
Que nenni
Quoi que......mais pour devenir le maitre du monde !
Bah oui, quand même !





De la brume et des vagues
Un point commun toutefois entre ici et les suscités, mais peut être est il possible de le généraliser à toute l'Afrique subsaharienne (hors RSA pour l'avoir pratiqué) c'est la conduite. Bien que les infrastructures soient ici en bien meilleurs états, la pratique reste essentiellement anarchique et approximative. Comprendre le mot anarchique à la définition populaire du terme, celle que l'on aime nous faire apprendre, celle qui fait pas peur au pouvoir !
Malgré la présence régulière et décorative de panneaux de signalisations, la règle principale est priorité au plus gros, ou, à défaut, au plus entreprenant (à condition de rivaliser en taille !).
Étonnamment, ça fonctionne, c'est absolument insupportable, mais ça fonctionne.

Sur l'ile de Yoff

Et sinon ?


Jusqu'ici tout va bien.....
jusqu'ici tout va bien.....

jusqu'ici tout va bien..... 

..... 

2 commentaires:

fernandez michèle a dit…

adore: " c'est insupportable mais ça fonctionne", je pense à écrire la chronique: " la France est-elle si loin de l'Afrique ou est-ce juste pour moi?"
parce que entre nous ...

bises à toi et aux tiens!

Michèle

Martine a dit…

Alors mon cher Djé, arrivé en terre sénégalaise ? Comment ça va ? Une affectueuse pensée pour vous tous...