Tous les dessins, croquis et aquarelles figurant dans ces pages, sauf mention contraire, sont réalisés exclusivement sur le motif avec parfois, pour des raisons climatiques ou temporelles, des finitions en atelier.
La plupart sont sur carnet, quelques uns sur papier libre et dans les deux cas ils ne sont pas libres de droit, merci de me demander l'autorisation de reproduction.

Translate

jeudi 5 janvier 2017

Chronique saisonnière

Break aveyronnais ....


Ile de Gorée, Dakar
En descendant à Combes

  ...Non, je ne vais pas faire le premier thème de l'année sur la Renault 12 ou le C 15 (le cantal n'est pas très loin) mais un parenthèse sénégalaise, comme un coup blizzard dans la douceur dakaroise. 


Au sens climatique s'entend !
 Ça commence comme les autres fois, taxi, aéroport, escale, transit, attente et plateaux repas, le tout à n'importe quelle heure, dans n'importe quel ordre, mais le plus souvent en retard !
 



2Kze
Bref.


Après un périple de près de 15 heures, voila la ville rose. Un peu fatigué du voyage et par judicieuse anticipation, et un peu d'expérience, je fais l'acquisition de quelques tubes de Citrate de Bétaïne, achat qui se révèlera d'une incontournable nécessité lors des évènements de saison à venir.
Quelques 18 jours plus tard, le même scénario, la aussi comme les autres fois, qui s'enchaine tranquillement (mais sans assistance stomacale) pour regagner l'agréable douceur du quotidien sénégalais.


Entre les deux, il a fallu justifier l'investissement pharmaceutique avec, pèle-mêle :
Quelques huitres en terrasse du "Social" à Sète, une choucroute Combinoise, un magret au Donqui, une pintade sur canapé à Combettes, un couscous Puechien et une estofinade à Noailhac, l'ensemble accompagné de breuvages aussi divers que variés, généralement assez élégants.


Dakar vue de l'ile de Ngor




Pour les non-connaisseurs cela peut paraitre quelque peu fumeux, voire fruste, mais pour les autres, le "Citrate" prends tout son sens !









Et voila donc 2016 qui s'achève, alors comme le veut l'occidentale tradition, 
                           je vous la souhaite longue et belle !




Le Puy de Wolf à Firmi









Aucun commentaire: