Tous les dessins, croquis et aquarelles figurant dans ces pages, sauf mention contraire, sont réalisés exclusivement sur le motif avec parfois, pour des raisons climatiques ou temporelles, des finitions en atelier.
La plupart sont sur carnet, quelques uns sur papier libre et dans les deux cas ils ne sont pas libres de droit, merci de me demander l'autorisation de reproduction.

Translate

samedi 28 mai 2016

Chronique du fait ce qu'il te plait...

...dit ce qu'il te plait, pense ce que tu peux.


Une des dernières chroniques sous cette latitude ou les jours sont comptés, pas grand chose à rajouter à l'histoire.
Mon étroitesse d'esprit me permet à peine de camper bêtement sur mes positions à propos de cet obscur pays de forêts. Pas de bilan, je déteste ça, à peine un constat.  
J'ai un peu trainé ma grande carcasse sur plusieurs continents et dans les deux hémisphères mais j'avais, je crois, encore jamais évolué dans une ville si peu accueillante. Certes ils ne m'attendaient pas et n'avaient pas besoin de moi...... c'est peut là le (leur :-) problème.
.... Qui n'est que le mien, ou presque. Bon nombre de bipèdes se satisfont grassement de la situation, une bonne brouette s'en contente ou s'en tape (ici ou ailleurs...) et la dernière poignée, dont je suis, aspire à quitter le navire et observer, d'un œil distrait, son hasardeuse errance. Avec, embarqués, quelques homo-sapiens qui comptent (ou ont comptés) et qui restent, une espèce d'incompré-admiration !


Rodrigue en pleine action
Frappé de nomadisme, certainement, mais pas du syndrome de l'herbe du voisin, je n'idéalise pas l'ailleurs.
Je ne sais pas s'il sera mieux, mais au moins sera t'il différent (merci Monsieur Courbet). C'est déjà une satisfaction, ne serait-ce que par contraste avec l'épaisse moiteur de cette infinie palette verdoyante. 
 
Un parti pris esthétique ? 

Pas uniquement et surtout pas essentiellement, sauf si le comportement de mes semblables peut se classifier sur une échelle esthétique !
Esthétique fraternelle, esthétique sociale, esthétique de la corruption ?



What else ?

Après la lumière nord américaine, ses nuances de neige, ses mégapoles et ses ciels immenses, après l'étude approfondi des verts (du jaune au bleu) et le charisme de ses végétaux (du prétentieux Okoumé, au punk cocotier et nuageux badamier), après les pierres aux couleurs chaudes des maisons du sud, j'espagine trouver au Sénégal (en plus de la Teranga) de l'ocre, du ciel bleu et des pagnes saturés.

[Espaginer : v. 1er grp. Contraction d'espérer et imaginer. Ex : Monsieur Jaurès n'aurait jamais espaginé qu'un gouvernement socialiste puisse en arriver là.]

D'ici deux siècles je serais au point sur tous les tons, tous les sujets et toutes les luminosités, je pourrais alors envisager sérieusement une carrière dans la peinture. 

 
Assalas en lisière



En attendant je bricole encore avec des couleurs, quelques outils et des supports pour fabriquer des images.

La dernière en date, une aquarelle sur papier coton, en partance pour les pays de la Loire (Nantes).

Aucun commentaire: