Tous les dessins, croquis et aquarelles figurant dans ces pages, sauf mention contraire, sont réalisés exclusivement sur le motif avec parfois, pour des raisons climatiques ou temporelles, des finitions en atelier.
La plupart sont sur carnet, quelques uns sur papier libre et dans les deux cas ils ne sont pas libres de droit, merci de me demander l'autorisation de reproduction.

Translate

vendredi 21 juin 2013

Cinébar

Libreville 19 juin 2013
18h30 bar le Pellican
Quartier d'Ambowé
Soirée cinébar
Un film qui ait (ici) du sens, historiquement, culturellement ou esthétiquement, voire les 3.

Un bar, un vidéoprojecteur, un bout de contreplaqué peint en blanc, des tables, des chaises, des gens, un mescladis.
Ce soir : "Dans la chaleur de la nuit" avec Sidney Poitier, un film de 1967 aux 5 Oscars, on ne se moque pas de nous !
La nuit tombe en même temps que les Régabs (bière locale, abordable, Régie Gabonaise de Boissons) et que les clients montent le son pour essayer de s'entendre et de couvrir la musique saturée délicatement distillée par des hauts parleurs puissamment sous dimensionnés !

L'idée est excellente comme souvent ici....mais,
-car il y a un mais..... comme souvent ici-

19h30 la soirée cinéma n'a pas lieu une raison évidente, qui saute aux yeux, idiots que nous sommes de ne même pas l'avoir envisagé seuls !
19 juin, nous avons entamé la deuxième quinzaine du mois.....et dans la plupart des cas la paye tombe en deux fois, au début et en milieu de mois.....
Et quand la caisse est pleine, il faut la boire. Et le bar est plein de gars et de Régabs qui ne demandent que ça, le monde est bien fait !
Le patron nous explique que s'il les vire ils iront à côté et c'est pas bon pour les affaires, on peut le comprendre.
On ne lui en veut même pas, l'école de la relativité, mais nous aurions du anticiper....sauf que ce mot n'existe presque pas ici !

20h30, après quelques Régabs, on rentre se coucher, nous irons chercher un autre bar....avec Sidney !





En attendant, reste mes carnets, ici un Mapane, un "bidonville" du quartier !

2 commentaires:

Afro Mango a dit…

bonjour! bel article! Etes-vous gabonais?

Jérôme a dit…

Bonjour, merci beaucoup pour la visite et le commentaire et non, je ne suis pas Gabonais juste un petit white perdu sous l'équateur.